DES HAUBANS POUR NOS AVIONS

Partage de techniques
Avatar du membre
CRIQUET
Papier 20 grammes
Papier 20 grammes
Messages : 195
Enregistré le : sam. févr. 27, 2016 8:17 am
Localisation : Saint Papoul Aude
A remercié : 49 fois
A été félicité : 95 fois
Contact :

DES HAUBANS POUR NOS AVIONS

Messagepar CRIQUET » lun. févr. 29, 2016 7:26 pm

IMG_0262.JPG


Bonjour,

En complément de la photo postée sur l'article concernant le montage du NIEUPORT X par Michel au 1/66, je vous propose une vue du NIEUPORT IV de la même série.

Le problème est de trouver la manière de représenter les haubans sur des petites maquettes (1/66 dans le cas présent). Pour les maquettes plus grosses (1/33), j'utilise, comme d'autres, de la cap de 3/10 de mm.
Pour les maquettes plus petites, je souhaitais trouver plus fin, or la cap n' existe pas en diamètre inférieur à 3/10.

J'ai résolu (en partie) le problème en utilisant des épingles d'entomologie. Elles sont en acier noir. Le diamètre le plus fin est de 25/100 mm pour une longueur maxi de 45mm.

Parfait, mais comment faire si la longueur du hauban est supérieure à 45mm? J'ai utilisé du crin (synthétique) de balayette. Ils sont noirs, relativement rigides et, cerise sur le gateau, leur diamètre est pile de 25/100. C'est cette méthode que j'ai utilisée pour le Nieuport IV. Une astuce qui à son importance: faire un mix des deux matières en utilisant au maximum les épingles qui maintiendront le bon équerrage du modèle. Il n'y a rien de plus moche qu'un hauban détendu.

J'ai essayé les autres suggestions proposées dans cet article.

Michel proposait des fils de carbone tirés d'un jonc de cette même matière. Si les joncs sont bien constitués d'une multitude de fils de carbone, je n'ai pas réussi à dissoudre ou éliminer la colle qui les joint les uns aux autres.

Buzuc proposait du fil enduit d'enduit nitro. J'ai effectivement déjà utilisé cette méthode en utilisant du fil de lin (fil au chinois) à une époque où je pratiquais le modèle réduit radiocommandé. Le résultat est excellent, la solidité à toute épreuve mais le diamètre final est au dessus des 25/100 recherchés.

Il y a une autre piste à explorer et utilisée par les amateurs de maquettes en plastique. Elle consiste à étirer à la flamme d'une bougie des morceaux de la grappe plastique à laquelle sont accrochées les pièces du modèle. Suivant la traction exercée, le fil peut atteindre l'épaisseur d'un cheveu. A voir donc.

Si vous avez votre propre astuce, n'hésitez pas à nous en faire part. Cela nous intéresse.

Petite remarque: si l'on considère que les haubans d'un avion puissent ètre d'un diamètre de l'ordre de 5mm, au 1/66, leur diamètre est inférieur au 1/10 de mm! Si j'ai trouvé du fil de 5/100mm utilisé pour la pèche à la mouche, je vois mal comment l'utiliser pour des haubans. Je le réserve pour la réalisations de roues à rayons au 1/33, mais nous en reparlerons.

Adisias
Semper Altus Serate Fessus
http://criquet11.eklablog.fr/

Avatar du membre
Michel cerfvoliste
Modérateur
Modérateur
Messages : 8852
Enregistré le : sam. mai 05, 2007 9:43 am
Localisation : Chambon la Forêt - LOIRET
A remercié : 5054 fois
A été félicité : 1833 fois

Re: DES HAUBANS POUR NOS AVIONS

Messagepar Michel cerfvoliste » mar. mars 01, 2016 10:31 am

Merci pour toutes ces explications !

L'idée d'utiliser des cheveux ?

Renforcés à la laque, ça demande un essai . . .

Bonne journée, Michel
En cours : Le château de Blois d'Instant Durable
Quelques modèles de HY
Mon album : http://www.maquettes-papier.net/galerie ... ?cat=10339

Avatar du membre
CRIQUET
Papier 20 grammes
Papier 20 grammes
Messages : 195
Enregistré le : sam. févr. 27, 2016 8:17 am
Localisation : Saint Papoul Aude
A remercié : 49 fois
A été félicité : 95 fois
Contact :

Re: DES HAUBANS POUR NOS AVIONS

Messagepar CRIQUET » mar. mars 01, 2016 12:17 pm

Bonjour,

le problème avec les cheveux est qu'ils sont sensibles à l' hygrométrie. C'est pour cela que les modélistes plastique ne les utilisent pas. J'ai une autre piste à explorer: on trouve du fil de pèche très fin et résistant (kevlar?) Je me demande si en le faisant glisser entre le pouce et l'index préalablement imprégnés d'enduit nitro (ou autre?), ils ne se rigidifierait pas un peu au séchage. J'essaye à l'occasion.

Adisias
Semper Altus Serate Fessus
http://criquet11.eklablog.fr/


Retourner vers « Techniques et savoir-faire »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité