SALMSON 2A2 de FIFTER'S au 1/33

Avatar du membre
CRIQUET
Papier 20 grammes
Papier 20 grammes
Messages : 170
Enregistré le : sam. févr. 27, 2016 8:17 am
Localisation : Saint Papoul Aude
A remercié : 31 fois
A été félicité : 84 fois
Contact :

SALMSON 2A2 de FIFTER'S au 1/33

Messagepar CRIQUET » dim. mai 28, 2017 7:23 pm

Avec ce modèle, je renoue avec l’exercice qui consiste à vous faire partager un montage de modèle qui n’est pas issu de mes cogitations.

Pourquoi ce modèle ? Tout simplement parce qu’il est français et aux couleurs françaises, ce qui, en ce qui me concerne, ne se refuse pas....et puis cela repose les neurones!

De la gamme FIFTER’S MODELS , il est distribué par ECARDMODELS, magasin en ligne bien connu pour 8 USD.

COUVERTURE.jpg
COUVERTURE


Ne vous fiez pas à la couverture qui n’est pas particulièrement « vendeuse ». Pour avoir monté en 2013 (quatre ans déjà), le BREGUET XIV de la même source, mais proposé par l’éditeur WAK, je savais à quoi je m’attendais. http://criquet11.eklablog.fr/breguet-xiv-b2-au-1-33-a105434986

Si je devais estimer un ordre de difficulté de montage, je dirais 3/5, ce qui le rend abordable par une majorité de maquettiste un tant soit peu aguerris.

La « pochette » se compose d’une dizaine de planches incluant une présentation en polonais du modèle, une notice de montage particulièrement succincte (un peu trop à mon gout), qui risque de poser des problèmes de compréhension aux moins expérimentés, et les planches des différentes pièces que je vous conseille d’imprimer sur du papier 160g. Les pièces devant etre renforcées par du carton fort (10/10 par exemple) sont identifiées en lettres rouges.

PLANCHES.JPG


Un peu d’histoire :

Le Salmson 2 (type A2 pour biplace de reconnaissance générale dans la nomenclature française de l’époque) se présentait sous la forme d’un biplan biplace monomoteur construit en bois entoilé. Sa propulsion était assurée par un moteur en étoile Salmson 9ZA de 230 chevaux entraînant une hélice bipale en bois. Niveau armement il disposait d’une mitrailleuse synchronisée Vickers de calibre 7.7mm et de deux mitrailleuses Lewis de même calibre installées en position arrière sur affût annulaire mobile. Deux appareils photos étaient installés à l’arrière du fuselage, et déclenchés par le copilote.
Les premiers Salmson 2 de série entrèrent en service dans les rangs français au début de l’été 1916.

Durant la Première Guerre mondiale la France fit un usage intensif des avions d’observation, chargés de surveiller le champs de bataille. Cependant au fur et à mesure que le conflit avançait les technologies aéronautiques évoluaient et les avions devenaient de plus en plus gros. Ainsi dès la fin de l’année 1915, ils devinrent capable d’emporter des appareils photos. D’observation, leur mission était désormais passée à la reconnaissance aérienne. Une discipline qui allait s’avérer primordiale pour s’octroyer la victoire finale. C’est ainsi que naquit une famille d’avions très particuliers, appelés A2 dans la nomenclature française de l’époque et dont l’avion le plus célèbre fut sans conteste le Salmson 2.

Construit à plus de 3200 exemplaires le Salmson 2A2 est incontestablement un des grands succès aéronautiques français de la Première Guerre mondiale

Le premier insigne de l'escadrille concernée par notre modèle , créée en 1912, était un simple chiffre "1" placé dans un écusson ailé. Il est ensuite rapidement remplacé par un escargot ailé afin de stigmatiser la lenteur des appareils Farman qui dotaient alors l'escadrille.
Le 27 février 1918, entièrement passée sur Salmson 2A2, l'unité prend l'appellation de SAL 1. Elle participe à de nombreuses actions, notamment lors de la seconde bataille de Picardie.
Sources :
[color=#0040FF]http://albindenis.free.fr/Site_escadrille/escadrille001.htm et http://www.avionslegendaires.net/avion- ... lmson-2a2/

A suivre
Semper Altus Serate Fessus
http://criquet11.eklablog.fr/

Avatar du membre
Michel cerfvoliste
Modérateur
Modérateur
Messages : 8622
Enregistré le : sam. mai 05, 2007 9:43 am
Localisation : Chambon la Forêt - LOIRET
A remercié : 4776 fois
A été félicité : 1747 fois

Re: SALMSON 2A2 de FIFTER'S au 1/33

Messagepar Michel cerfvoliste » dim. mai 28, 2017 8:29 pm

Superbe programme, bien fourni en petits détails !

Bonne suite et bonne soirée, Michel
En cours : Le château de Blois d'Instant Durable
Quelques modèles de HY
Mon album : http://www.maquettes-papier.net/galerie ... ?cat=10339

Avatar du membre
CRIQUET
Papier 20 grammes
Papier 20 grammes
Messages : 170
Enregistré le : sam. févr. 27, 2016 8:17 am
Localisation : Saint Papoul Aude
A remercié : 31 fois
A été félicité : 84 fois
Contact :

Re: SALMSON 2A2 de FIFTER'S au 1/33

Messagepar CRIQUET » lun. mai 29, 2017 6:21 am

Merci Michel et maintenant attaquons le montage.

D'abord une photo glanée sur le net qui donne une idée un peu plus précise de l'allure de cet appareil que la "caricature" proposée par Fifter's.
Gaspatch-Models-Salmson-2A2-WWI-Scale-Model-Plane-scale-1-48-e.jpg


Postes du pilote et du mitrailleur- observateur.

Le montage se fera « from the box », pour reprendre une expression chère aux adeptes de maquettes en plastique.
Au fil du montage, je vous livrerai quelques astuces que j’utilise régulièrement. Rien d’extraordinaire, mais les essayer, c’est les adopter (et désolé pour ceux qui les connaissent et les utilisent déjà).

Rien ne vous empêche de vous lancer dans un « super détaillage ». L’intérieur de cette maquette en scratch au 1/16 pourra vous servir de source d’inspiration.
INTERIEUR DETAILLE SCRATCH 16EME.jpg


L’interprétation proposée par Fifter’s est simplifiée, certes, mais est assez fidèle à l’original. De, toutes les manières, une fois le fuselage refermé, on ne verra plus grand-chose, en particulier pour le poste arrière.

Quelques astuces que j’utilise régulièrement
Une goutte de « crystal clear » (à défaut de colle blanche » est déposée sur chaque cadran pour lui donner un peu de brillance. Les manches des manettes sont épaissis à la colle blanche (plusieurs couches en laissant sécher entre deux), puis peints. C’est simple, rapide, bref, des petits plus qui améliorent vos maquettes.


A suivre
Fichiers joints
Gaspatch-Models-Salmson-2A2-WWI-Scale-Model-Plane-scale-1-48-e.jpg
CRYSTAL CLEAR.JPG
MANETTES COLLE BALANCHE.JPG
Semper Altus Serate Fessus
http://criquet11.eklablog.fr/

Avatar du membre
CRIQUET
Papier 20 grammes
Papier 20 grammes
Messages : 170
Enregistré le : sam. févr. 27, 2016 8:17 am
Localisation : Saint Papoul Aude
A remercié : 31 fois
A été félicité : 84 fois
Contact :

Re: SALMSON 2A2 de FIFTER'S au 1/33

Messagepar CRIQUET » lun. mai 29, 2017 6:38 am

Un peu de pagaille dans la disposition des photos. Sorry, je ferai mieux la prochaine fois.

Deux vues des postes avant et arrière avant fermeture de la "boite":
POSTE AV E.JPG
POSTE AR B.JPG


A noter le manche à balai positionné vers l'avant. La aussi c'est une astuce pour donner plus de vie à vos modèles dans la mesure ou les gouvernes sont séparées des ailes. A l'arret, celle de profondeur s'incline souvent vers le sol, donc il suffit de mettre le manche en avant pour ètre cohérent.

De toute les façons, comme dit plus haut, une fois l'ensemble habitacle refermé on ne voit plus grand chose. La preuve?
ON NE VOIT PLUS RIEN.JPG


Mais nous on sait que tout y est, et c'est là la satisfaction!

A suivre.
Semper Altus Serate Fessus
http://criquet11.eklablog.fr/

Avatar du membre
CRIQUET
Papier 20 grammes
Papier 20 grammes
Messages : 170
Enregistré le : sam. févr. 27, 2016 8:17 am
Localisation : Saint Papoul Aude
A remercié : 31 fois
A été félicité : 84 fois
Contact :

Re: SALMSON 2A2 de FIFTER'S au 1/33

Messagepar CRIQUET » mer. mai 31, 2017 7:45 am

Je ne monte pas mes maquettes à la "cadence infernale" que soutienne certains comme l'ami Michel! Aussi il va falloir etre patient pour suivre le montage de ce Salmson. Pour tout vous avouer, la phase montage est une manière, pour moi, de me "défouler les neurones" après une séance de cogitation sur un nouveau modèle. On laisse faire les doigts avec un fond musical en accompagnement, et c'est tout bon.
Aller, on continue.

C'est un élément que je soigne au maximum d'autant plus que son galbe est prononcé. De plus, de par sa position, il se voit. Vous savez, le fameux nez de Cléopatre ou celui de Cyrano.....
Après mise en forme, on ferme les deux anneaux par collage de leurs extrémités. Ce collage est renforcé par une petite bande de papier de soie ou similaire (celui que l’on trouve dans les boites de chaussures neuves convient très bien).
CONE A.JPG
CONE B.JPG

Les deux anneaux sont collés bord à bord en procédant par petits secteurs on laissant bien sécher chaque secteur avant d’attaquer le suivant. Ensuite, le plan de joint à l’intérieur du capot (bien sûr) est enduit de colle blanche. Une fois celle-ci bien sèche, on le travaille avec un « outil » présentant une extrémité sphérique jusqu’à obtenir la forme souhaitée. Pour ma part une simple baguette de bois dur à l’extrémité adaptée. On finira par le collage de la rondelle d’extrémité en l’ajustant au mieux. L’est pas beau mon nez? Pardon, mon capot?
CONE C.JPG


A suivre
Semper Altus Serate Fessus
http://criquet11.eklablog.fr/

denis
Papier 100 grammes
Papier 100 grammes
Messages : 513
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 89 fois
A été félicité : 205 fois

Re: SALMSON 2A2 de FIFTER'S au 1/33

Messagepar denis » jeu. juin 01, 2017 2:25 pm

Il est très beau avec cette technique.
Il y a une vingtaine d'années, le soir, chez des amis au cours d'un barbecue, j'avais eu l'occasion de parler de la fibre du carton à un ingénieur travaillant dans la papeterie.
En résumé, le carton prenant le mieux un galbe, sec comme mouillé, c'est le carton bas de gamme gris type boîte à chaussure; le bristol et autres papiers photo ne conviennent pas du tout du fait de la nature de leurs fibres, du liant et du travail qu'a fait le papetier.
On devrait essayer avec cette matière, sachant qu'ensuite il faudra peindre ou recouvrir de papier sans fibre imprimé et mouillé (gare à l'encre!).
Autrement, c'est l'empilage de couches, taillé, poncé et décoré. On sort du découpage.
Bonne continuation

Avatar du membre
CRIQUET
Papier 20 grammes
Papier 20 grammes
Messages : 170
Enregistré le : sam. févr. 27, 2016 8:17 am
Localisation : Saint Papoul Aude
A remercié : 31 fois
A été félicité : 84 fois
Contact :

Re: SALMSON 2A2 de FIFTER'S au 1/33

Messagepar CRIQUET » jeu. juin 01, 2017 9:35 pm

Interessante ta remarque, mais on sort effectivement de notre domaine de découpage.
J'avais lu sur un forum américain une astuce pour galber du papier qui consistait à humidifier la face du papier devant etre étirée. Cette face humidifiée était positionnée contre la face galbée creuse d'une cuillère. La cuillère était positionnée au dessus d'une source de chaleur et avec une autre cuillère (ou outil adapté) on forçait le papier à prendre la forme creuse de la cuillère. J'avoue n'avoir jamais essayé, mais sur un plan purement théorique, ça devrait marcher.
Ceci dit, je pense qu'il faut se contenter d'atténuer si possible le coté non développable de certaines formes dans nos montages, sans plus. L'exemple du capot en est un. Gardons aux maquettes papier tout leur charme car, un oeil avisé ne sera pas dupe....quoi que....

Vive le papier.

Adisias
Semper Altus Serate Fessus
http://criquet11.eklablog.fr/

Avatar du membre
CRIQUET
Papier 20 grammes
Papier 20 grammes
Messages : 170
Enregistré le : sam. févr. 27, 2016 8:17 am
Localisation : Saint Papoul Aude
A remercié : 31 fois
A été félicité : 84 fois
Contact :

Re: SALMSON 2A2 de FIFTER'S au 1/33

Messagepar CRIQUET » dim. juin 04, 2017 5:45 am

reprenons notre montage en nous penchant sur

les roues
La aussi, la méthode proposée convient, aucune raison d'en changer.
En résumé:
On découpe en laissant un peu de marges les rondelles constituant les roues. On perce le trou central (diam 2mm dans mon cas). Les rondelles osnt empilées et collées ensemble en se servant d'une queue de foret comme axe.
EMPILAGE RONDELLES.JPG

Une fois l'ensemble sec, direction la mini perceuse pour une séance de mise en forme.
TOURNAGE DES ROUES.JPG

Peinture du pneu en gris foncé, collage de la flasque conique extérieure et c'est terminé.
ROUES TERMINEES.JPG

Les pinailleurs peuvent exécuter un méplat sur le pneu qui simulera son écrasement au sol sous le poids de l'avion.

Tronçons de fuselage
Le fuselage est constitué de tronçons mis bout à bout. La façon de procéder est la même pour tous les tronçons.
Je vais donc m'attarder sur un seul, le mode opératoire étant le même pour les autres.
MONTAGE TRON9ON TYPE.JPG

Les plus téméraires pourront marquer l'emplacement des lisses en espérant qu'elles seront toutes alignées une fois le fuselage monté. C'est pas gagné mais on tente le coup.
Le tronçon est mis en forme et refermé en le collant bord à bord. Ce collage est renforcé par une bandelette de papier fin (voir plus haut).
Je pratique une ouverture rectangulaire dans le couple le plus large, puis celui ci est introduit dans dans la sorte de tube que forme le tronçon.
On ajuste par ponçage et, le résultat une fois satisfaisant, on le colle en place.
On procède de même avec l'autre couple et on s'aide d'un outil adapté (manche de pinceau par exemple), introduit dans l'ouverture précedemment pratiquée pour l'ajuster en place. Poncage léger, essai, ponçage léger etc autant de fois que nécessaire. En aucun cas cela ne doit forcer pour garantir une certaine fluidité aux lignes de votre fuselage.
Le collage définitif se fera en déposant un congé de colle avec un pinceau introduit dans l'ouverture du couple opposé.

Et on procède de la même manière pour tous les tronçons.

A suivre
Semper Altus Serate Fessus
http://criquet11.eklablog.fr/

Avatar du membre
CRIQUET
Papier 20 grammes
Papier 20 grammes
Messages : 170
Enregistré le : sam. févr. 27, 2016 8:17 am
Localisation : Saint Papoul Aude
A remercié : 31 fois
A été félicité : 84 fois
Contact :

Re: SALMSON 2A2 de FIFTER'S au 1/33

Messagepar CRIQUET » mer. juin 14, 2017 6:11 am

Revenons au fuselage avec quelques remarques.
J'avais opté pour "marquer" les emplacements des lisses. C'est une erreur. En effet cela modifie de façon conséquente la longueur de l'habillage. Si pour la réalisation de la partie arrière du fuselage cela n'a pas posé de problèmes particuliers, j'ai du y renoncer pour la partie centrale du dont l'habillage était déjà plus fort que le périmètre des couples.
J'aurais du me méfier car j'avais eu le même problème avec le Breguet XIV de la même veine.
LES TRONCONS.JPG

A cela plusieurs explications:
l'épaisseur des traits de dessin beaucoup trop forts. Suivant que vous détourez à l'extérieur ou à l'intérieur du trait, l'incidence sur les dimensions finales peuvent etre importantes. 0.05mm d'épaisseur de trait doit etre un maximum.
Et puis la précision du dessin. Je me doute que le concepteur de ce modèle fait appel a des outils "abordables"....comme moi.
Donc, faisons au mieux pour l'assemblage de ce modèle sans chercher la petite bête. De toutes les façons une maquette au 1/33 de ce type doit etre examinée à une distance d'une cinquantaine de centimètres, pas moins. Cela permet de masquer, ou au moins d'atténuer, certains défauts liés aux contraintes du papier.

pare brise
Il aurait été dommage de ne pas représenter le pare brise transparent d'autant plus que l'exercice n'est pas bien difficile et ajoute au réalisme. Pour le collage, j'ai pris l'habitude d'utiliser de la colle TAMIYA kraft bond, une sorte de colle blanche un peu épaisse qui colle vite et ne tache pas.
PARE BRISE MONTAGE.JPG
PARE BRISE MONTAGE 2.JPG


Maintenant nous sommes à même de "monter" notre fuselage et de l'équiper de tous les accessoires qui ne gèneront pas sa manipulation ultérieure: le pare brise, les différents bossages du capot (vu leur taille j'ai été tenté de les imprimer sur du papier 80g, le résultat aurait été bien meilleur, mais comme je me suis fixé l'idée d'un montage "from the box".....), prise d'air, appui tête etc
VUE NEZ TOTALE.JPG


A suivre
Semper Altus Serate Fessus
http://criquet11.eklablog.fr/

Avatar du membre
CRIQUET
Papier 20 grammes
Papier 20 grammes
Messages : 170
Enregistré le : sam. févr. 27, 2016 8:17 am
Localisation : Saint Papoul Aude
A remercié : 31 fois
A été félicité : 84 fois
Contact :

Re: SALMSON 2A2 de FIFTER'S au 1/33

Messagepar CRIQUET » lun. juin 19, 2017 8:12 pm

L'armement
Il est constitué d'une mitrailleuse de capot servie par le pilote et de deux mitrailleuses jumelées sur affut tournant servies par l'observateur.

C'est la partie la plus délicate à réaliser. En ce qui concerne la mitrailleuse de capot, avec un minimum de soin et de patience on y parviendra sans grosse difficulté
MIT AV ECLATE.JPG
MIT AV FINIE.JPG


En ce qui concerne le doublon de mitrailleuses à l'arrière, quelques astuces pouvant vous faciliter l'opération, voir ajouter au réalisme.
MIT PLANCHE.JPG
MIT CREMAILLERE.JPG


Les deux secteurs présentent un champ cranté. J'ai percé une série de trous tangents avec une épingle le le long de la ligne crantée, puis j'ai découpé le secteur en suivant le long d'une ligne imaginaire passant par le milieu des trous.
Pour le support en U des deux mitrailleuses, j'ai utilisé un fil de cuivre dépoli au papier abrasif fin puis mis en forme, apprêté et peint en noir.
Les canons sont tirés de la boite à rabiot (jonc de carbone) mais l'idéal serait des aiguilles de seringues de diamètre approprié.
A propos de la poignée de manoeuvre, les courageux pourront la réaliser en fil de cuivre soudé et peint. Quant à penser évider celle proposée en papier... cela dépasse mon niveau ce compétence. Comme dit au début de l'article, ayant choisi un montage "from the box", j'ai utilisée celle proposée, non évidée bien entendu.
MIT AR.JPG


Ces éléments sont mis de coté et rejoindrons le fuselage au tout dernier moment.

A suivre
Semper Altus Serate Fessus
http://criquet11.eklablog.fr/


Retourner vers « Avions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité