morane saunier type N fiddler's green

denis
Papier 100 grammes
Papier 100 grammes
Messages : 545
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 96 fois
A été félicité : 208 fois

morane saunier type N fiddler's green

Messagepar denis » dim. avr. 03, 2016 12:20 pm

À la suite d'une discussion sur ce forum au sujet de la réalisation du haubanage des avions anciens, j'avais proposé, entre autres, l'utilisation de fil de cuivre fin issu de la récupération de câbles et cordons multibrins. Certains, comme les cordons des appareils de mesure sont vraiment très fins (0,1 mm seulement). On trouve plus couramment du 0,2 ou 0,3 mm dans les fils souples comme les vieux cordons à deux fils des anciennes prises à deux pôles. L'idéal serait de les trouver en argent; on aurait tout de suite la bonne couleur (mieux vaudrait le donner à une bonne oeuvre). De manière plus réaliste, ça existe peut être en en aluminium.
Je ne voulais pas m'épuiser à faire un modèle trop complexe pour une simple illustration; j'ai donc choisi ce morane saulnier, offert autrefois par Fiddler's green en opération promotionnelle, qui dormait au fond de mes fichiers depuis au moins dix ans.
Il semblait présenter toutes les qualités que j'en attendais. Monoplan, peu de pièces, haubanage simple, le montage paraissait évident et rapide.
Voici une vignette de la planche testée
tn-3.jpg
tn-3.jpg (13.71 Kio) Vu 754 fois

Un joli avion, coloré et pas compliqué
sketch-morane-saulnier-bullet.jpg

Mais la mariée était moins belle que promise. En effet, une série de défauts agaçants entachent cette planche.

Sur l'exactitude:
- sans importance pour la plupart des découpeurs de papier, mais certains se reconnaîtront . Le modèle est français et son gouvernail porte une décoration d'escadrille russe. Soit on lui met des cocardes russes, soit on change la décoration, soit, comme moi, on ne fait rien
- la mitrailleuse n'est pas le modèle qu'on voit sur les photos de cet appareil (peut être ceux utilisés par des anglais). Elle ressemble plus à celles des fokkers qu'à celle des bons français
- l'empennage horizontal n'est pas comme sur le modèle au centre. Il est articulé sur un tube
- l'arrière du fuselage est très différent sur le vrai. Il est certes effilé vu de côté, mais plat et large vu de dessus.
- le poste de pilotage et le siège, un peu trop modernes
Allez voir sur le site des casques de cuir les excellents dessins faits avec les moyens de Dassault

sur la notice:
je n'ai pas réussi à comprendre le montage des différentes cabanes à partir des pièces proposées. Vous verrez mon interprétation
Le haubanage reste un grand mystère si on se contente de la notice de fiddlers green, je ne parle pas du montage du bloc moteur/hélice

Je continuerai cet après midi
Bon appétit à toutes et tous

denis
Papier 100 grammes
Papier 100 grammes
Messages : 545
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 96 fois
A été félicité : 208 fois

Re: morane saunier type N fiddler's green

Messagepar denis » dim. avr. 03, 2016 2:28 pm

Je poursuis.
Le haubanage est passé sous silence. Cet appareil volait sans ailerons avec des ailes qu'on vrillait plus ou moins, à l'imitation des oiseaux, ce qui rendait le montage des différents câbles moins simple que les apparences

Le moteur rotatif est vraiment très simplifié.
des formes non développables sont nécessaires pour rendre certains galbes. Par exemple, il aurait été bien plus astucieux de faire le capot en deux pièces séparées.
Mais si on en veut un modèle exact, il y en a un en version libre de model kartonowie (je ne garantis pas l'orthographe), monté ici même par Jean Bi et un autre par Michel cervoliste. Il me paraissait plus compliqué que le fiddler's green. À l'usage, je n'en suis pas si sur.

Pour commencer, j'ai découpé l'extérieur de la mitrailleuse dans un tirage en 160g.
DSCF2510.JPG
J'ai supprimé la languette. C'était si fragile que j'ai du le contrecoller sur une autre épaisseur de 160g. Ensuite, je l'ai découpée, mouillée, roulée sur un axe fin et collée bord à bord. On a un bel effet de relief. Plus tard, j'ai découpé la culasse dans un tirage en 80g et je l'ai rajoutée à la fin du montage. J'essaierai une autre fois avec du papier plus fin et une lame spécialement préparée. Si quelqu'un a fait cette expérience, qu'il nous apprenne !

Voici les différentes pièces.
DSCF2511.JPG
Au fond, le fil électrique qui va me servir à réaliser le haubannage. Les brins font 0,1mm au palmer.

Voici la base du moteur rotatif.
DSCF2512.JPG
C'était un 9 cylindres. Fiddler's green l'a transformé en une sorte de moteur à rotor sans fer. Je l'ai gardé tel quel. J'ai enlevé la languette d'origine et collé une autre à l'intérieur pour éviter les surépaisseurs. Ensuite, je peindrai des tubulures en couleur cuivre (marron plus rouge). Ce moteur sera solidaire de l'hélice et du cône et tournera . J'ai rapporté des paliers au centre et à l'extérieur qu'on ne voit pas encore sur cette photo. J'ai essayé de faire coïncider les cylindres avec leur tête. Je pense qu'on aurait pu faire aussi simplement un moteur en plusieurs couches de carton. Le réalisme y aurait gagné sans complication particulière.

Voici l'hélice et le cône avant montage.
L'hélice sera constituée de trois couches en 160g et deux en 80g. Une des planches en 80g est imprimée à l'envers (retournement horizontal) pour avoir un garnissage de l'envers des pièces.
DSCF2513.JPG
Noter la languette rapportée sur le cône.

Les ailes. Cette version est la française avec les bonnes cocardes. Attention, une moitié est plus large que l'autre au pliage. Ce sera la partie supérieure de l'aile. Je marque les futurs emplacements des câbles avec une épingle. Les petits trous serviront de guides pour coller des renforts à l'intérieur de l'aile.
DSCF2514.JPG
D'après les photos et les plans sérieux qu'on peut trouver, le trou dans le rouge de la cocarde, vers le bord d'attaque, ne sert à rien, mais il en manquera un dans le même rouge, mais près du bord de fuite de l'aile. La forme des extrémités des ailes est intéressante. Elle est aérodynamiquement moderne. Elle irait dans le sens des filets d'air et diminuerait la traînée (résistance à l'avancement dans l'air) tout en réduisant le poids de la structure en ne construisant pas de portion d'aile inutile. Je ne sais pas si les constructeurs de cette époque y pensaient déjà. Les recherches sur les hélices semblaient en tenir compte (voir les hélices éclair par exemple) mais sur les ailes ? En tout cas, le profil fin et fortement cambré est plus proche de celui des avions des frères Wright que des airbus. J'ai par contre du mal à comprendre pourquoi les frères Morane et Saulnier n'avaient pas utilisé d'ailerons.

Suite très vite.

denis
Papier 100 grammes
Papier 100 grammes
Messages : 545
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 96 fois
A été félicité : 208 fois

Re: morane saunier type N fiddler's green

Messagepar denis » dim. avr. 03, 2016 3:01 pm

Et nous continuons la visite de cet intéressant modèle.

Voici le fuselage découpé en une seule pièce. J'ai fait disparaître toutes les languettes pour les recoller à l'intérieur des pièces et faire des joints bord à bord.
DSCF2517.JPG
J'ai repéré les angles du fuselage du côté dessin avec des petits trous d'épingle et j'ai marqué les plis au verso pour que le fuselage soit bien en facettes et pas arrondi. Le problème du raccord avec l'avant qui est arrondi au lieu d'être en facettes ne peut être bien résolu qu'en séparant les pièces et en créant des couples, ce que je n'ai pas fait.

Voilà le fuselage en cours de repliement et les languettes de collage modifiées. Il y en a deux à cause d'un changement d'angle du haut du fuselage. Il remonte vers l'appuie tête (qu'on ne trouve pas sur ce modèle).
DSCF2519.JPG
Noter comme les plis, soulignés par la mise en couleurs du modèle, sont réalistes. C'est l'intérêt d'avoir choisi un papier épais. Les pliages sont mieux marqués et les arêtes plus résistantes. À ce stade, j'aurais dû teinter l'intérieur du fuselage; je n'y ai simplement pas pensé croyant faire un modèle rudimentaire !

Fermeture du fuselage. Noter les nouvelles languettes, dans le prolongement des méplats de l'arrière du fuselage, pour ne pas casser les arêtes et permettre un raccord pas trop problématique avec les capots quasi circulaires.
DSCF2520.JPG


Ici, les capots sont refermés
DSCF2521.JPG
On voit les renforts pour les paliers à l'intérieur du couple avant qui supportait le vilebrequin du moteur. Ce moteur tournait avec l'hélice autour du vilebrequin.Comme moteur+ hélice+ cône ont une certaine masse, il est bon de renforcer le support du palier (épingle) dans le couple avant. De même, le moteur tournant autour de l'épingle verra ses paliers renforcés en carton (petites rondelles de carton. Attention aux différentes concentricités si on veut que tout tourne bien.
On voit derrière les renforts collés dans l'aile aux endroits où vont passer les câbles. Il y en a deux de trop. Je n'ai vérifié qu"ensuite la position et le nombre des câbles.
Le cône sèche au bout de sa pince à cheveux à droite.

Une demi aile avant collage. L'épaisseur des plots est choisie en fonction de l'épaisseur du profil d'aile à l'endroit où ils se trouvent. Les petits perçages à l'épingle positionnent les petits blocs. Noter le cintrage préliminaire de l'aile. J'ai encollé les plots épais fermé l'avant de l'aile puis, une fois ce collage sec, cintré l'aile, encollé les autres plots et le pourtour de l'aile et tout collé. Ensuite, on découpera ce qui est en trop et, à la fin, on fera des reprises de couleur là où ce sera nécessaire.
DSCF2522.JPG
On percera dans les renforts au passage de câbles, ce qui empêchera (au moins limitera) le déchirement du papier qui souffre de ces efforts inhabituels.

Suite dans un moment
Modifié en dernier par denis le mer. avr. 06, 2016 5:41 pm, modifié 1 fois.

denis
Papier 100 grammes
Papier 100 grammes
Messages : 545
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 96 fois
A été félicité : 208 fois

Re: morane saunier type N fiddler's green

Messagepar denis » dim. avr. 03, 2016 3:42 pm

La fermeture de l'avant. J'ai rajouté des petites languettes refendues pour que le cercle ne soit pas trop dégradé et que la fixation soit assez solide pour supporter el groupe motopropulseur. Le dessin fait par fiddler's green sur ce couple représente les gros renforts du cadre métallique supportant le moteur.
DSCF2523.JPG
On aperçoit l'élément principal de la mitrailleuse derrière.Le renfort central du couple est prétroué, bien au centre du couple et si possible bien droit. C'est le renfort qui n'est pas tout à fait au centre.

Les différents assemblages en cours
DSCF2524.JPG
les roues (deux épaisseurs de carton plus deux de 160g), les ailes cambrées et pliées, le fuselage et le moteur. Les roues ont été tournées sur la perceuse (voir mes autres montages avec des roues). Fiddler's green a malheureusement fait les pneus noirs. Je les barbouillerai en blanc plus tard. On croira qu'ils sont sales. Noter les plaques pleines de trous qui ont servi à faire la multitude de rondelles qui me servent à tout propos.

le tableau de bord que je referai avec plus de reliefs plus tard, la dérive. J'ai séparé la dérive du gouvernail pour positionner celui ci légèrement tourné pour donner un peu de vie au modèle. L'insertion d'une petite pièce de carton lui donne un peu de volume.
DSCF2525.JPG


Le cône.
DSCF2526.JPG
J'ai arrondi son extrémité. Pour cela, je l'ai trempé dans l'eau (et pas dans l'huile), embouti avec l'extrémité arrondie d'un stylo, rechargé en colle et mis à sécher maintenu par ce que je pouvais. Le trempage rend la pièce fragile et casse les collages. Mais le résultat est là, le cône n'est plus comme un chapeau de clown. Cet essai est à refaire avec une bille.

Le collage des ailes sur le fuselage. On cale avec ce qu'on peut, merci le cube; on aligne aussi bien qu'on peut et on attend le lendemain. Pour assurer le coup, j'ai mis un brin de roseau refendu qui s'enfile de quelques centimètres dans les deux ailes. On peut utiliser du bois de cagette, voire une pièce de carton.
DSCF2527.JPG
À cause de la cambrure des ailes, elles ne sont lestées que sur l'arrière. La cambrure n'est pas écrasée par le lest. Les raccords à l'emplanture seront finis plus tard par ajout de pièces en papier 80g. Le brin de roseau ne se voit pas, il est derrière le tableau de bord.

Suite bientôt

denis
Papier 100 grammes
Papier 100 grammes
Messages : 545
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 96 fois
A été félicité : 208 fois

Re: morane saunier type N fiddler's green

Messagepar denis » dim. avr. 03, 2016 4:03 pm

Une fois les ailes en place, on retourne l'ensemble et on lui met ses supports inférieurs (train d'atterrissage et câbles). L'intérieur du capot est teinté en gris métal (mine de crayon par exemple). J'aurais dû préparer l'ensemble de l'intérieur du fuselage dès le début.
DSCF2529.JPG
Les montants sont constituée de deux épaisseurs de 160g et de deux autres de 80g portant les dessins endroit/envers des pièces. On traite les tranches après léger ponçage de bavures de colle. Je referai le V arrière pour y intégrer une sorte de palonnier et faire des fentes dans les montants plus tard. C'est simplement collé sur le fuselage

Le bloc motopropulseur sans le cône
DSCF2530.JPG
Noter l'hélice renforcée, le cône à pointe écrasée, les roues avec leur garniture aérodynamique par dessus les rayons, les touches de peinture sur le bloc moteur. Et avec le cône
DSCF2531.JPG
On ne colle pas encore puisque le montage sur le fuselage se fera sans le cône.

Montage du mât avant
DSCF2532.JPG
J'ai aussi rapporté en carton détrempé une bande de faux cuir autour de l'habitacle. Le siège se montre dans toute son indigence. Pensons vite à autre chose.

Le collage de la dérive. Laissons faire la gravité pour confirmer la verticalité de la chose.
DSCF2534.JPG
Les vides à l'emplanture ont été bouchés avec des pièces découpées dans une planche en 80g; en bas à gauche, on aperçoit l'empennage horizontal et le gouvernail qui vont bientôt être rapportés.
Déjà cinq photos, à tout de suite

denis
Papier 100 grammes
Papier 100 grammes
Messages : 545
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 96 fois
A été félicité : 208 fois

Re: morane saunier type N fiddler's green

Messagepar denis » dim. avr. 03, 2016 4:27 pm

Sans reprendre son souffle, on continue.

L'empennage horizontal monobloc et deux petits palonniers qu'on y insère pour brancher les commandes. C'est tout petit, les trous font 0,3 mm
DSCF2535.JPG
Une petite bande de carton est insérée entre les les deux faces de l'empennage, ce qui le renforce, lui donne du volume et maintient bien les petits palonniers. La pièce sera finie plus tard; normalement, la jonction entre les deux moitiés de l'empennage horizontal est un simple tube.

Avec le gouvernail et son propre palonnier
DSCF2536.JPG
La mitrailleuse a reçu sa culasse. Les palonniers sont renforcés à la cyano liquide et repercés une fois secs. C'est très galère; une inversion des opérations serait à envisager (renforcer et repercer avant collage définitif)

Le bel oiseau devient un dangereux rapace au montage de sa mitrailleuse, heureusement étrangère. Deux petites cales sont insérées entre le corps de l'arme et le capot
DSCF2537.JPG
On voit bien la bordure faux cuir en carton. Les deux cubes sont bien pratiques; la structure du train d'atterrissage ne gêne pas le positionnement de l'avion.

Voilà avec le moteur et l'empennage collé cabré lèger
DSCF2538.JPG
le gouvernail un peu à droite, l'hélice a ses renforts contre les balles (ses propres balles). On voit la petite pièce de câblage au sommet du mât et les rondelles en carton entre la tête de l'épingle et le moteur. Ces rondelles sont imprégnées de cyanolit. Elles glissent mieux une fois sèches.
Vue de dessous au même stade
DSCF2539.JPG
On distingue près de la queue, les trous de passage des futurs câbles de commande des gouvernes. Notons au passage que la béquille de queue a été montée. Elle est faite d'une épaisseur de 160g et d'une de 80g. Comme elle est repliée, on a au total deux épaisseurs de chaque.

Suite au prochain numéro où on va sans doute enfin aborder le sujet initial, à savoir le haubanage.

denis
Papier 100 grammes
Papier 100 grammes
Messages : 545
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 96 fois
A été félicité : 208 fois

Re: morane saunier type N fiddler's green

Messagepar denis » dim. avr. 03, 2016 4:50 pm

Le voici sur ses roues. Bien qu'un avion y passe la majeure partie de sa vie (du moins avant les avions commerciaux d'aujourd'hui pendant leur vie active), ce n'est pas sa vocation. Comme un canard malgracieux, la pauvre chose s'en accommode mais ne sera jamais aussi belle que dans le ciel. Les roues sont munies de petites rondelles en carton et tournent autour de demi épingles collées à la cyano sous la cabane du train d'atterrissage.
DSCF2540.JPG
Les trous de passage des câbles ont été finis avec un foret de 0,3 dans les ailes et les petits palonniers et de 0,6 dans le fuselage. Il fallait que le foret soit assez long pour pouvoir traverser le fuselage.
Voici une photo côté ventre
DSCF2541.JPG
Les reprises seront faites à la fin; l'appareil va être manipulé.

DSCF2542.JPG
on voit bien les perçages à l'arrière et le tableau de bord en relief.

DSCF2546.JPG
l'autre côté. Les petits guignols sont teintés en gris/noir

Les premiers câbles; on ne les tendra qu'une fois tous posés pour éviter la déformation des pièces. En fil de Nylon j'aurais essayé de n'utiliser qu'une longueur pour tout l'arrière et une autre pour l'aile. Mon morceau de fil métallique n'est pas assez long pour ça et un peu trop rigide
DSCF2547.JPG
Avec le métal, nul besoin de faire des noeuds partout. On tord une ou deux fois et ça tient juste assez pour attendre le collage.

La suite arrive

denis
Papier 100 grammes
Papier 100 grammes
Messages : 545
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 96 fois
A été félicité : 208 fois

Re: morane saunier type N fiddler's green

Messagepar denis » dim. avr. 03, 2016 5:18 pm

La commande du gouvernail
DSCF2548.JPG

C'est beaucoup plus facile dans le plastique ou le bois mais on y arrive aussi dans le papier. Une fois fini, à un ou deux mètres, on ne voit plus les câbles, comme sur les vrais à une cinquantaine de mètres . Poursuivons
DSCF2549.JPG
Le passage dans les ailes. Les deux câbles avant sont entre le pylône supérieur dessus et le milieu du train d'atterrissage, les câbles arrière sont entre le pylône inférieur dessous et le pylône supérieur dessus. C'est vite dit mais c'est nerveusement un peu difficile. Une excellente idée est de faire un bâti qui maintienne bien la chose pour qu'on puisse a manipuler dans tous les sens sans l'abîmer. Sur un avion aussi simple que le morane N de Fiddler's green, je n'allais pas m'abaisser à faire ça. Toute réflexion faite, ce ne serait pas une si mauvaise idée.

DSCF2550.JPG
Agrandissez la photo pour apercevoir la raison de l'effondrement psychologique que subissent périodiquement les amateurs de vieilles choses. Pensez que certains avions, pour une raison que j'ignore , ont des câbles doublés et plein de moteurs entre les ailes et qu'en plus, on câblait aussi l'intérieur des cadres des fuselages et même que certains empennages étaient multiplans et haubannés. Amies araignées, nous vous aimons !
J'ai simplifié. Pour être mieux, il aurait fallu que je fasse les tendeurs de câbles. Certains, perdus pour toujours pour la société, les font. Chapeau bas.
Pour tendre les câbles, on les réunit par un petit noeud discret , et une fois en place, une gouttelette de cyano, on ne respire plus, et voilà. Sur les modèles en non papier, je fais des micro anneaux pour attacher tout ça dans ce fil de 0,1mm de diamètre.

DSCF2551.JPG
cliquez sur la photo pour la voir en grand
Voilà l'appareil vu de devant. Si on souffle sur l'hélice, tout tourne bien rond.
La leçon, c'est qu'on peut faire les haubans comme on veut, mais si on veut les faire, vu l'effort de construction, il vaut mieux prendre un modèle correct et exact au début.
Les haubans et câbles sont ensuite et avant d'ailleurs, teintés au feutre indélébile (les gros qui sentent mauvais)

Je finis par une ou deux photos après retouches dans quelques minutes

denis
Papier 100 grammes
Papier 100 grammes
Messages : 545
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 96 fois
A été félicité : 208 fois

Re: morane saunier type N fiddler's green

Messagepar denis » dim. avr. 03, 2016 5:24 pm

DSCF2552.JPG

en lumière du jour, bien gris aujourd'hui
DSCF2553.JPG

Un de ces jours, je nous ferai un Ilya Mourometz
Bonne soirée à toutes et tous

Avatar du membre
CRIQUET
Papier 20 grammes
Papier 20 grammes
Messages : 195
Enregistré le : sam. févr. 27, 2016 8:17 am
Localisation : Saint Papoul Aude
A remercié : 49 fois
A été félicité : 95 fois
Contact :

Re: morane saunier type N fiddler's green

Messagepar CRIQUET » ven. avr. 08, 2016 8:01 am

Bonjour,

en 2006 (dix ans déjà) j'avais présenté le montage d'un Morane Saulnier du même type. http://www.maquettes-papier.net/topic10 ... rane#p5574
Bien qu'au 1/33, le niveau de difficulté de montage n'est guère plus élévé, me semble t'il, que celui de fiddler's green, la maquette est très bien étudiée et de plus....gratuite. Mais tu dois, le pense, connaitre ce modèle.

Quant à la reproduction du moteur Le Rhone, comme mentionné par Michel, j'en avais reproduis un par empilage de rondelles de différents diamètres pour simuler les cylindres. A l'époque je n'avais pas d' emporte pièces pour réaliser les rondelles et le résultat n'était pas très heureux, du moins de trop près. Chez GPM certains moteurs sont réalisés de cette façon. Pour ma part, je suis revenu au papier roulé dont je trouve le rendu plus réaliste.

C'est une bonne idée, quand on le peut, d'améliorer le rendu d'une maquette. J'ai la même démarche que toi en la matière,
dans la mesure ou le niveau de la maquette le mérite!

IMG_0354.JPG


Dans la reproduction des moteurs Le Rhone (j'adore les reproduire), on peut aller assez loin en reproduisant culbuteurs, soupapes, bougies et leurs tiges d'alimentation etc, comme dans la version béta ci dessus destinée à un futur Nieuport 17 au 1/33. Mais nous aurons l'occasion d'en reparler bientôt.

Adisias
Semper Altus Serate Fessus
http://criquet11.eklablog.fr/

denis
Papier 100 grammes
Papier 100 grammes
Messages : 545
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 96 fois
A été félicité : 208 fois

Re: morane saunier type N fiddler's green

Messagepar denis » ven. avr. 08, 2016 11:11 am

Merci pour ton intérêt. Je connaissais bien le modèle que tu avais construit.
Il y a une solution plus facile pour les rotatifs qui n'ont pas d'ailettes très prononcées que tu connais sûrement mais que tout le monde n'a peut être pas essayée. Il faut rouler une barre en papier un peu moins grosse que le diamètre du cylindre et l'entourer de fil plus ou moins serré. Un tube en papier ferait aussi bien l'affaire mais risquerait d'être écrasé à l'enroulement. C'est une vieille méthode des aéromodélistes (avec un tube léger), aussi utilisé dans les maquettes fixes. Mais pour les moteurs en étoile fixes, c'est je pense la méthode de l'empilement la meilleure. J'ai vu de près au Château de Savigny les moteurs de Noratlas (des bristol à chemises coulissantes si je me souviens bien). Les ailettes sont extrêmement fines et nombreuses, d'une qualité de fonderie qu'on aurait aimé trouver sur les motos des années 50. Comme il y en avait encore à l'extérieur en attente de restauration, au moins cosmétique, j'ai pu toucher ces ailettes qui apportent une sensation particulière, peut être à cause de leur état de finition de surface.
C'est si long à reproduire (comme les chenilles des blindés ou les dessins des pneus des véhicules tous terrains) que je préfère chercher une stylisation qui ne gâche pas l'aspect final du modèle, voire accentue son aspect typique, plutôt que de reproduire fidèlement des détails qu'on ne pourrait réellement voire qu'à grande échelle. Je m'étais bien amusé dans ce sens avec quelques modèles de voitures shell (les moteurs de la renault, de la panhard 1894 ou de la tropfenwagen.
J'aime beaucoup tes avions à l'aspect à la fois aventureux et suranné, ces solutions aérodynamiques qu'on considérait un peu comme magiques, que les aérodynamiciens considéraient à peine mais que les constructeurs enthousiastes menaient à terme malgré tous les sacrifices que ça supposait . J'ai tous les plans d'Emmanuel Fillon dans mes fichiers, mine mythique pour les gens comme moi, jeunes à la campagne à l'époque où internet n'existait pas.
Pour le rotatif, je reproduirai les tubulures d'admission en papier plutôt qu'en fil de cuivre. Il faut essayer de maintenir le bloc léger pour qu'il tourne bien quand on souffle sur l'hélice. Tout est possible pour pas cher en papier.
Bonne journée

Avatar du membre
CRIQUET
Papier 20 grammes
Papier 20 grammes
Messages : 195
Enregistré le : sam. févr. 27, 2016 8:17 am
Localisation : Saint Papoul Aude
A remercié : 49 fois
A été félicité : 95 fois
Contact :

Re: morane saunier type N fiddler's green

Messagepar CRIQUET » sam. avr. 09, 2016 6:03 am

Bonjour,
C'est vrai. Fillon nous a laissé une vrai mine d'or avec ses plans de modèles originaux et j'avoue que c'est une de mes sources d'inspiration dans ma quête de beaux avions français à faire resortir de l'ombre avant qu'ils ne tombent un peu trop dans l'oubli. Au Musée de l'air d'Angers, ils en ont quelques uns (PMXI, Varivol, Aiglon, Jupiter ....) en expo ou en remise en état, mais j'ai eu l'occasion de visiter leur réserve: une véritable caverne d' Ali Baba. Et je ne parle pas du rangement de leur doc. Tout est clean. Je dois y retourner très prochainement pour me constituer une doc sur leurs avions originaux. Du travail pour les mois à venir.
C'est vrai que le papier est un matériau extraordinaire pour creer des maquettes, et surtout pouvoir partager ses réalisations. Je ne m'explique pas comment cette forme de modélisme est si peu développée en France (voir inconnue) alors que très prisée en Allemagne, Pologne, Russie etc avec expos et concours dédiés.

Adisias.
Semper Altus Serate Fessus
http://criquet11.eklablog.fr/


Retourner vers « Avions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 1 invité