Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Répondre
Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1295
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 195 fois
A été remercié : 934 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » sam. déc. 01, 2018 6:54 pm

Image

Image

Image

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1295
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 195 fois
A été remercié : 934 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » dim. déc. 02, 2018 8:30 pm

Chose promise, chose due, voici la solution de l'énigme et la présentation de la (ou plutôt des) maquette(s) mystère! Il s'agit des sous marins russes jumeaux pour grande profondeur Mir 1 et Mir2, datant de 1987 et toujours actifs.
http://mediathequedelamer.com/wp-conten ... ns-mir.pdf
https://mediathequedelamer.com/wp-conte ... levich.pdf

Les maquettes sont dispo sur ce site:
http://oniya.jp/

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Et maintenant, quel rapport avec les tchèques, Koltchak et la guerre civile russe?
Nous le verrons dans le prochain post.
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Jan Kytop pour son message :
Michel cerfvoliste

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1295
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 195 fois
A été remercié : 934 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » lun. déc. 03, 2018 11:13 pm

Que sont ils devenus?
Aujourd'hui: l'or de l'amiral Koltchak.

Nous avons vu que Koltchak, chef en fuite des armées blanches, a rejoint Irkoutsk dans un train tractant 8 wagons remplis d'or. Nous avons vu également que ce trésor avait été restitué par les autorité françaises et tchèques aux bolcheviques en échange de leur non agression lors du rapatriement des troupes alliés (avec en sus la trahison contre Koltchak).
Mais savez vous que ces wagons ne constituaient qu'une partie du trésor initial et que ce dernier continue, 99 ans après, d'alimenter d'incroyables rumeurs et fantasmes et de réveiller des tensions internationales!
C'est ce que nous verrons demain...
Modifié en dernier par Jan Kytop le mer. déc. 05, 2018 12:14 am, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1295
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 195 fois
A été remercié : 934 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » mar. déc. 04, 2018 2:24 pm


En Aout 1918, lors de son offensive pour le contrôle du Transsibérien, la Légion tchèque s'empare de la ville de Kazan et met la main sur l'une des principales réserves d'or de la Russie.
Image
Kazan

L'or, composé principalement de pièces de monnaie et de lingots ainsi que d'une petite quantité d'objets en or, pesait environ 490 tonnes en tout!!!
Ils remettent ce trésor (moins une petite commission?), à l'amiral Koltchak, nouveau titulaire du pouvoir blanc qui s'installe à Omsk.

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1295
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 195 fois
A été remercié : 934 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » mer. déc. 05, 2018 3:28 pm

Une partie de ce butin va d'abord être utilisée pour se procurer des armes. Koltchak va recevoir des anglais d'énormes quantités de matériel et d'armes payés "à prix d'or", c'est le cas de le dire. En fait , ce qui va manquer aux armées blanches, ce n'est pas l'équipement mais les soldats et la motivation des combattants, les idées bolcheviques étant bien plus porteuses auprès du peuple qui constitue la base de toute armée que les motivations des blancs.
Notons au passage la belle opération des britanniques qui écoulent à prix fort leur énorme surplus de guerre désormais inutile et qui sinon serait passé au pilon. Sympa les alliés! (bon, les russes ont fait pareil avec les républicains espagnols et les américains avec les français en 1940; business is business).
Il est aussi pratiquement avéré que l'amiral, en prévision de lendemains difficiles va envoyer une partie de l'or à l'abri au Japon. Après sa mort, les japonais joueront les innocents, prétendant ne rien savoir.
Depuis 99 ans, tous les gouvernements successifs de l'URSS puis de la Russie ont réclamé aux nippons la restitution de l'or de Koltchak et tous les gouvernements japonais successifs ont toujours prétendus ne rien avoir.
Récemment, lorsque le Japon a réclamé aux russes, leurs iles Kouriles, confisquées lors de la seconde guerre mondiale et source de tension entre les deux pays, ceux ci ont répondus:
"l'or de koltchak d'abord, les négociations sur les iles après" et ils ont envoyés quelques navires de guerre supplémentaires dans le secteur. Non mais!
Image

Avatar du membre
Pat_Craft
Papier Photo
Papier Photo
Messages : 1646
Enregistré le : mer. mai 20, 2009 3:17 pm
A remercié : 299 fois
A été remercié : 229 fois
Contact :

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Pat_Craft » jeu. déc. 06, 2018 9:19 am

Grand merci pour tous ces apports historiques !!
Modifié en dernier par Pat_Craft le sam. déc. 08, 2018 12:10 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1295
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 195 fois
A été remercié : 934 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » ven. déc. 07, 2018 9:33 pm

Merci Pat_Craft!

C'est donc un trésor déjà diminué mais tout de même considérable qui arrive à Irkoutsk en Janvier 1920 pour y être finalement récupéré par les bolcheviques.
Et là, de nouveau, les rumeurs vont bon train, (c'est le cas de le dire).
Il se dit (mais rien ne le prouve), que les tchèques aurait gardé pour eux l'un des huit wagons. L'or aurait servi à louer des bateaux à Vladivostok pour leur rapatriement puis à fonder à leur retour au pays la banque de la Légion. Le siège de cette banque, situé à Prague,au 24 Na Porici, est particulièrement remarquable de part son architecture de style dit rondo-cubisme et ses bas reliefs représentant les soldats tchèques en Sibérie.
Image

Image

Image

Image

Image

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1295
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 195 fois
A été remercié : 934 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » sam. déc. 08, 2018 12:21 pm

Des rumeurs, encore des rumeurs:
-Le huitième wagon, pris par les tchèques n'aurait jamais atteint Vladivostok. Il aurait déraillé le long du lac Baïkal (selon certaines informations, une avalanche a été provoquée par les bolcheviks locaux et d'énormes pierres ont propulsé le train dans le lac).
-Le train avec l'or a réussi à arriver à Vladivostok, mais pour certaines raisons n'a pas pu pas quitter le port. Ainsi, il serait toujours au fond de la baie dans un navire coulé.
-Une partie du trésor a été volé sur le chemin de Vladivostok par l' Ataman Semenov. Il l'aurait dépensé pour financer la lutte contre les bolcheviks.(ou pour ses menus frais personnels?)
-Il n'y avait pas huit wagons mais des dizaines, dispersés un peu partout comme les cailloux du Petit Poucet.
« L'or de Koltchak devrait être cherché sur la péninsule de Yamal », « Les wagons avec l'or de Koltchak pourraient se trouver dans la région de l'Altaï », « L'or de Koltchak serait au fond du lac Baïkal »

Nous en arrivons à nos petits sous-marins.
Mir1 et Mir2 participent en 2008 et 2009 à une importante mission scientifique d'étude du lac Baïkal, l'un des plus grands et plus profonds du monde.
Image

Les sous-marins Mir recherchent de nouvelles variétés de flore et de faune et atteignent le point le plus profond du Baïkal (à plus de 1.600 m), situé dans la partie centrale du lac, à proximité de l’île d’Olkhon. Les scientifiques recueillent aussi des données précises sur les processus tectoniques se déroulant au fond du lac.
Lors de ces plongées, les Mir ont aussi cherché l'or perdu mais seules quelques carcasses de wagons vides auraient été découvertes.
La chasse au trésor n'est donc pas finie...

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1295
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 195 fois
A été remercié : 934 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » dim. déc. 09, 2018 10:18 pm

Nous avions vu que la légion tchèque a vécu pendant des années dans ses trains qui étaient souvent de véritables villes sur rail, chacun comportant ses restaurants, ses ateliers, ses magasins ,ses infirmeries, ses dortoirs, ses femmes également mais aussi son propre journal quotidien, sa propre poste, etc…
Il est temps de construire quelques wagons de ces casernes roulantes.
Actuellement, en République Tchèque et en Slovaquie, existent des associations visant à honorer la mémoire de ces valeureux combattants, véritable nation en marche.
Ces associations ont notamment reconstitué l'un de ces fameux trains.
https://www.slideserve.com/kass/legiovlak
http://legie100.com/legiovlak/
Je me suis servi des photos de ces wagons pour mes futurs modèles, un exemple:
Image

Il a fallu mettre à l'échelle les photos de profil, les nettoyer de leur reflets, créer des faces avant, arrière et des toits, etc.. Au bout d'environ 4 heures de travail sur l'ordinateur, j'ai pu imprimer une planche de 9 wagons représentatifs. La même planche est imprimée sur papier 150 gr et sur papier autocollant.
Image

Je commence par un wagon magasin.
Image

Image

Utilisation de carton pour renforcer les faces.
Image

Couples internes de renfort en carton.
Image

Image

Mise en relief par superposition des éléments en découpant sur la planche autocollante les détails qui ressortent et en les collant sur la base.
Image

Je pensais utiliser un châssis de petite citerne mais pour des problèmes de position des roues, cela n'était pas possible. Il a fallu concevoir un châssis moitie citerne-moitie couvert d'où gros charcutage. Noter aussi la petite plateforme qui augmente la difficulté.
Image
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Jan Kytop pour son message :
Michel cerfvoliste

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1295
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 195 fois
A été remercié : 934 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » lun. déc. 10, 2018 10:56 pm

Merci!

La caisse est collée sur le châssis et reçoit 2 couches de vernis Pebéo au pinceau, une satinée puis une matte qui vont protéger l'impression et sceller les détails en relief.
Puis patine du châssis en rouille et du toit en noir car les locos à vapeur, c'était salissant. Et voici le premier wagon.

Image

Image

Image

Image
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Jan Kytop pour son message :
Michel cerfvoliste

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1295
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 195 fois
A été remercié : 934 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » mar. déc. 11, 2018 10:49 pm

Avec le vrai pour comparaison:
Image

Image

Image

Avatar du membre
Pat_Craft
Papier Photo
Papier Photo
Messages : 1646
Enregistré le : mer. mai 20, 2009 3:17 pm
A remercié : 299 fois
A été remercié : 229 fois
Contact :

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Pat_Craft » mer. déc. 12, 2018 8:50 am

incroyable montage... depuis le début...

Répondre

Retourner vers « Trains »