le village de dimanche illustre

denis
Donateurs
Donateurs
Messages : 1027
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 451 fois
A été remercié : 534 fois

Re: le village de dimanche illustre

Message par denis »

suite maison au jardin

le collage du porche en relief et des appuis de fenêtre. Il y a plusieurs couches pour arrondir un peu ces appuis et pouvoir y mettre des pots de fleurs plus tard
DSCF1359.JPG
les murs assemblés; devant, le portail. Noter l'épaisseur des murs de la cour et des piliers du portail. Le dessin prévoit de plier au milieu des piliers. On ne peut plus comme j'ai fait. Je les ai pliés un peu plus loin . Il faut rayer profondément et il peut y avoir des problèmes de longueur entre les différentes couches.
DSCF1360.JPG
Le portail est en deux parties pour rester entrouvert. On rajoutera un seuil en rognant le bas des piliers pour solidariser les deux murs.
DSCF1361.JPG
l'arrière de la maison et la marche d'accès
DSCF1362.JPG
Le pliage des murs; la longueur sera ajustée au moment du collage sur la maison. Notez l'élastique qui fait presse et sa position sur les douilles. Bien laisser sécher pour éviter des déformations ultérieures. Notez le couronnement de la cheminée à droite.
Sur les deux dernières maisons, j'ai fait un collage bord à bord pour les cheminées. J'ai trouvé plus facile à faire qu'un pliage à cause de l'épaisseur du carton
DSCF1363.JPG
à suivre
denis
Donateurs
Donateurs
Messages : 1027
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 451 fois
A été remercié : 534 fois

Re: le village de dimanche illustre

Message par denis »

suite bis maison au jardin

Les murs présentés sur la maison pour l'ajustement.
Devant, les huisseries avec les transparents. Les petites barres sont collées à l'intérieur et servent à séparer les rideaux des fenêtres pour donner une bonne illusion de profondeur
DSCF1365.JPG
le découpage de la ferronnerie pour la fenêtre. J'ai raté les photos mais il y en aura des meilleures pour la dernière maison que j'ai presque finie. En gros, on dessine au feutre noir fin (0.2mm) la pièce à découper sur du papier, ici 160g , les derniers, 110g, on découpe en suivant les contours. La barre d'appui supérieure maintient les morceaux, puis on colle un renfort fin pour finir la barre d'appui et on détache le tout de la feuille. Pour ceux ci, j'ai tracé au crayon mais c'était difficile à suivre. Je n'ai jamais utilisé de loupe pour le montage de toute cette série de maisons (sauf pour voir ce qu'il restait des inscriptions sur le cadran de l'horloge de l'église) parce que le niveau de détail est déjà trop grand pour la distance à laquelle on les observera en situation.
Ceux ci sont encore assez grossiers, les derniers sont bien mieux. Il faut du papier très homogène de 110g, un feutre très fin, un cutter bien affûté, une bonne réserve de jurons et de l'endurance.
DSCF1367.JPG
DSCF1368.JPG
Les murs collés sur la maison. Noter le seuil sous le portail, les rideaux bien détachés des fenêtres grâce aux petites barres et le bout des poutres qui dépasse du mur sous le toit
DSCF1369.JPG


Le bout de ferronnerie installé. La maison est toute petite.
DSCF1371.JPG
à suivre
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur denis pour son message :
Michel cerfvoliste
denis
Donateurs
Donateurs
Messages : 1027
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 451 fois
A été remercié : 534 fois

Re: le village de dimanche illustre

Message par denis »

suite ter la maison au jardin

vue arrière, les murs sont couverts de tuiles canal; réutiliser les chutes de la planche déjà fournie; la cheminée est gigantesque, mais elle est dessinée comme ça.
DSCF1373.JPG
vue avant; voir l'entourage de la cheminée, le carrelage sur le seuil, la marche . Il y a des retouches de peinture à faire
DSCF1374.JPG
Le tour de la maison avant retouches
DSCF1375.JPG
DSCF1376.JPG
vue avant après retouches
DSCF1377.JPG
noter les pots de fleurs. Les tuiles faîtières sont des tuiles canal. La cheminée est noircie par la fumée.

Voilà, c'est fini pour celle ci
La suivante sera la villa normande page 4.
Bonne soirée à tous et toutes
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur denis pour son message :
Michel cerfvoliste
denis
Donateurs
Donateurs
Messages : 1027
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 451 fois
A été remercié : 534 fois

Re: le village de dimanche illustre

Message par denis »

Merci Michel. Encore une petite facile avant quelques gros morceaux.
8 page 4 la villa normande

Il nous faut une nouvelle planche de textures; j'ai choisi des galets hourdés
galets hourdes.pdf
(1.87 Mio) Téléchargé 137 fois
L'examen de la planche est atterrant. Une porte de 4 mètres de haut qui envahit l'étage, un rez de chaussée ratatiné dont les volets, si on les ouvre balaient les galets de la cour. Il faut intervenir. J'ai donc réduit la porte, augmenté la hauteur des murs de 8 mm avec un rang de galets hourdés et créé un étage avec vue par la fenêtre normande.

Allons y
Les pièces collées sur leur carton
DSCF1380.JPG
noter la descente de la porte et la rehausse des murs

les pièces découpées, les galets hourdé collés sur les murs. En vrai, ces bas de murs en galets servaient à limiter les remontées d'humidité dans les murs. Toutes les maisons en pisé sont construites comme ça et elles tombent quand même (mais par le haut quand on n'entretient pas le toit). En haut à droite l'escalier, le toit plaqué de ses tuiles plates, les huisseries. On ne chôme pas
DSCF1381.JPG
. Le toit à très forte pente n'a pas de chenaux, les galets ne craignent pas les projection d'eau quand il pleut.

Les pièces en cours de peinture. Je fais habituellement les intérieurs en blanc. Si on veut, il y a de très beaux échantillons de papiers peints sur internet. Les couleurs sont celles que j'utilise avec cette boite de gouache, plus du blanc en tube, de l'or et de l'argent (hélas en tube). Vous voyez qu'il n'y a pas pléthore. On a vite fait de choisir. Pour Epinal, je procéderai à l'aquarelle, ce devrait être splendide si ...
Voyez l'escalier, le dessous du toit blanc, les languettes pour le collage des murs. C'est finalement plus facile , pour ça , que le collage bord à bord.
Je fais revenir les textures sous le rebord du toit. Bien que ce soit inexact, je trouve que c'est plus joli que du carton brut. On peut aussi peindre comme les bouts de poutres de toit, chose qu'on voit souvent quand les bordures de toit sont lambrissées.
DSCF1382.JPG

Le collage des murs à angles droits, sous pression "contrôlée"
DSCF1383.JPG
à suivre
denis
Donateurs
Donateurs
Messages : 1027
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 451 fois
A été remercié : 534 fois

Re: le village de dimanche illustre

Message par denis »

suite la maison normande

Une meilleure de la mise à l'équerre des murs pour le bel effet de relief des galets
DSCF1384.JPG
La création de l'étage. Notez le surélèvement pour que notre schtroumpf ne se fasse de bosse en visitant le rez de chaussée
DSCF1386.JPG
début de mise en couleur, montage de la fenêtre normande, les vitrages sont posés, les huisseries peintes
DSCF1387.JPG
l'intérieur du rez de chaussée
DSCF1388.JPG
L'aménagement de la chambre, arrivée de l'escalier
DSCF1389.JPG
Les lits sont faits de 3 ou cinq pièces:
- tête de lit
- pied de lit
- sommier
On peut ajouter deux côtés pour donner de l'épaisseur.


Dans certains, j'ai aussi fait de la literie: oreillers, traversins. Vous verrez plus tard.

suite et fin dans le prochain
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur denis pour son message :
Michel cerfvoliste
denis
Donateurs
Donateurs
Messages : 1027
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 451 fois
A été remercié : 534 fois

Re: le village de dimanche illustre

Message par denis »

suite et fin maison normande (du moins avec une fenêtre normande, désolé pour l'abus)

L'autre face de l'aménagement de la chambre, petit meuble et miroir. Papier alu ménager collage cyano
DSCF1390.JPG
Ici, c'est une colle gel. Le meilleur résultat pour le papier alu est donné par un collage avec de la cyano liquide sur une surface poncée et glacée; et bien frotter la pièce très vite avant que la colle prenne. Là, ça grumelle un peu (grumeler, de grumeau). On colle une pièce plus grande que nécessaire qu'on découpe après séchage.

Le collage du toit. Il faut des renforts provisoires à l'intérieur. Les crayons permettent de courber le toit sous la pression pour qu'il suive bien la courbure des pignons.
Noter le chapeau de cheminée à gauche (deux tubes)
DSCF1391.JPG
La maison vue de l'arrière. Voir le pied de cheminée et les zingueries autour du toit. C'est normal pour ce type de tuiles
DSCF1392.JPG
le côté fenêtre normande
DSCF1393.JPG
Voilà. Ce n'est pas compliqué mais pas si facile quand même. Le papier argent Canson éprouve les humeurs quand on le colle sur les bords d'un toit pas droit à la colle qui ne sèche pas très vite. Par contre, à cet endroit, je suis presque sur que c'est le doigt qui serait collé à la place du petit bout de papier,avec l'inévitable sacrifice du morceau de toit agresseur.

Après cette petite récréation, nous allons passer au montage suivant, la maison du peintre.
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur denis pour son message :
Michel cerfvoliste
denis
Donateurs
Donateurs
Messages : 1027
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 451 fois
A été remercié : 534 fois

Re: le village de dimanche illustre

Message par denis »

Voilà où nous en sommes
DSCF1394.JPG
Il nous reste quatre maison à examiner. Elles ne sont pas faciles mais méritent vraiment les efforts consentis. C'est plus facile la deuxième fois, donc ce devrait être plus facile pour vous, mais j'ai parfois dû bien chercher pour trouver la bonne texture, la bonne échelle, le détail à mettre en valeur ou à supprimer. Maintenant que j'arrive à la fin, je suis bien content.

"Let us resume" comme disent certains étrangers.

9 page 9 la maison du peintre

Je l'ai appelée comme ça pour l'ouverture sur le toit de la dépendance. J'ai trouvé plus poétique de considérer cet espace comme un atelier de peintre que comme un atelier tout court.
N'ayant aucune indication pour le toit, j'ai opté cette fois pour des tuiles mécaniques, tuiles standard pour les maisons à colombages alsaciennes (d'après monsieur internet). J'ai donc préparé une nouvelle texture, tuiles mécaniques allongées. Pourquoi allongées? pour les monter comme les vraies et avoir un recouvrement au relief apparent et à l'échelle. La maison étant toute petite, il n'y a pas trop de rangs à préparer.
tuiles 006 allongees en A4.pdf
(1.88 Mio) Téléchargé 110 fois
Il y a un tonneau à faire, voyez la maison longue. J'ai fait un tonneau sans couvercle qui n'est creux que de quelques millimètres, donc commencez avec une bande de carton un peu plus haute sur deux centimètres et demie environ.
Les colombages, c'est nouveau mais très facile. Je me suis un peu amélioré pour les ferronneries, mais les photos sont encore mauvaises (même en position macro) et le papier un peu épais. Les prochains seront (en fait, sont) mieux parce que, au moment où j'écris, j'ai presque fini la dernière maison.

Allons y

les pièces sur le carton; j'ai déjà commencé à les découper. Je fais toujours plein d'huisseries parce que j'en gaspille en faisant des essais ou j'en rate au découpage.
DSCF1405.JPG
Le futur toit de l'atelier.
Noter l'encadrement de la future grille vitrée. Le toit est plus grand que celui d'origine
DSCF1406.JPG
Les tuiles collées sur du carton et découpées en bandes de la bonne longueur. Coupez trop et ajustez ensuite, ça vous évitera une auto dépréciation corrosive. Le toit est plus grand que celui du dessin. Inspirez vous des planches en votre possession et de la photo. En gros, le toit de la planche est presque à ras des murs, alors que ceux de ma maison débordent.
DSCF1407.JPG
à suivre
denis
Donateurs
Donateurs
Messages : 1027
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 451 fois
A été remercié : 534 fois

Re: le village de dimanche illustre

Message par denis »

suite de la maison du peintre

collage des tuiles; elles sont fendues au cutter sur les 2/3 de leur hauteur et collées en quinconce comme sont posées les vraies . Le dessin des tuiles est collé sur le carton habituel. L'épaisseur est à l'échelle (j'en ai un tas dans mon jardin). Comme en vrai, on commence par le bas.
DSCF1408.JPG
Et voilà les trois toits (et étroit aussi, chaque pan de toit fait dans les 2.2m max). J'aurai pu en mettre un peu plus.
DSCF1409.JPG
Le montage des barreaux sur le toit de l'atelier. On voit l'utilité du cadre installé dans la deuxième photo.
DSCF1410.JPG
Collage cyano. Le vitrage devra pouvoir venir s'encastrer par en dessous, après peinture des barreaux et du cadre

mise en place des murs. Ils sont tous séparés et collés par des languettes rapportées à l'intérieur (papier 160g)
DSCF1411.JPG
DSCF1412.JPG

à suivre
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur denis pour son message :
Michel cerfvoliste
denis
Donateurs
Donateurs
Messages : 1027
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 451 fois
A été remercié : 534 fois

Re: le village de dimanche illustre

Message par denis »

suite de la maison du peintre

le tonneau brut, avant qu'il soit monté sur la perceuse
DSCF1413.JPG
le montage de l'étage dans le bâtiment; l'évidement rectangulaire est pour l'escalier. Cet étage intermédiaire donne de la solidité à l'ensemble et bloque tout l'ensemble .
DSCF1414.JPG
Le corps de bâtiment et les colombages. Peindre tout en blanc, coller des bandes de carton de la bonne épaisseur sur le dessin des colombages et une fois sec, peindre les colombages en noir ou gris très foncé.
DSCF1415.JPG
les colombages de l'autre côté, même technique. Les espaces sont si petits qu'il aurait été très difficile de peindre entre les barrettes de carton
DSCF1416.JPG
Noter les huisseries peintes en blanc (intérieur) et la cloison entre l'atelier et le corps de bâtiment. J'y ai mis une porte pour le schtroumpf.

les huisseries peintes côté extérieur; les bords des toits sont coupés. On ne verra rien puisqu'on mettra un bandeau, comme sur les vrais toits. Les teintes de fond de l'intérieur de la maison sont posées (blanc murs et plafonds, ocre/beige les sols
DSCF1417.JPG
à suivre
denis
Donateurs
Donateurs
Messages : 1027
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 451 fois
A été remercié : 534 fois

Re: le village de dimanche illustre

Message par denis »

suite bis la maison du peintre

Le dessin des deux garde corps en fer forgé
DSCF1418.JPG
et les morceaux mal découpés mais suffisants une fois un peu nettoyés et peints
DSCF1433.JPG
Noter les fines bandes de renfort. On les garde longues tant qu'on doit manipuler les pièces

La maison et ses accessoires, huisseries avec vitrages, tuiles faîtières, un peu d'ameublement, les volets, le tonneau de récupération d'eau, la cheminée. Le truc bizarre en haut à gauche et dans l'ombre est un morceau de mousse dans lequel je plante petits forets et épingles à usage immédiat. Je ne les perd pas.
DSCF1435.JPG
l'ameublement. Une commode avec glace, un lit avec deux oreillers, une chaise avec un coussin vert.Pour la chaise, replier ce qui doit l'être et mettre un peu de cyanoacrylate liquide dans l'angle sans vous coller les doigts. Ça solidifie les pliages.
DSCF1436.JPG
le début du montage des huisseries (porte et grille de la petite fenêtre)
DSCF1437.JPG
à suivre
denis
Donateurs
Donateurs
Messages : 1027
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 451 fois
A été remercié : 534 fois

Re: le village de dimanche illustre

Message par denis »

suite ter la maison du peintre

le montage progressif des huisseries
DSCF1438.JPG
DSCF1439.JPG
La glace est sur la commode, la chaise est montée avec son coussin, l'encadrement du grand miroir de l'atelier est découpé. On le collera sur du papier 160g recouvert d'alu ménager (côté brillant) qu'on découpera ensuite avant de coller le tout en place
DSCF1440.JPG
Les grandes pinces sont pratiques parce qu'on peut les tordre facilement pour serrer des points précis.

voilà tout est en place
DSCF1441.JPG
et la chambre
DSCF1442.JPG
à suivre
denis
Donateurs
Donateurs
Messages : 1027
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 451 fois
A été remercié : 534 fois

Re: le village de dimanche illustre

Message par denis »

suite ter 1 la maison du peintre

façade avec volets et fenêtres. Les rideaux sont teintés au crayon de couleur au revers.
DSCF1443.JPG
l'autre côté avec le conduit de fumée qui pointe son nez
DSCF1444.JPG
les fenêtres et leur décor fer forgé
DSCF1445.JPG
La fenêtre haute à gauche de la porte est celle de la salle de bains et des toilettes; il y a un morceau de papier japon translucide derrière.

Le toit se pose et vient masquer l'essentiel de ce qu'on vient d'installer.
DSCF1446.JPG
l'autre pan de toit
DSCF1447.JPG
à suivre; on touche la fin
denis
Donateurs
Donateurs
Messages : 1027
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 451 fois
A été remercié : 534 fois

Re: le village de dimanche illustre

Message par denis »

suite ter +1+1 et fin de la maison du peintre

la pose des bandeaux de toit qui viennent cacher le vilain bord des tuiles et la cheminée
DSCF1448.JPG
Moment de bravoure, la pose des chéneaux. Je rappelle que ce sont des tubes en papier coupés en deux en long, pointés à la cyano gel sur le bord du toit puis
- soit on colle à la colle à bois et au pinceau et on remet en forme régulièrement à la main le chéneau qui se déforme à cause de l'humidité
- soit on est courageux et sur de ses ajustements et on colle à la cyano liquide par en dessous
Dans les deux cas, il sera droit et solide à la fin
Pour le peindre après collage avec la colle à bois et rebelote pour la remise en forme et avant avec la cyano. Mais tout ceci ne concerne que les peintures à l'eau. Avec les peintures pour maquettes plastique, ce devrait être plus facile, mais je n'ai pas essayé.
Ensuite on colle un rectangle en bout qu'on finira avec l'outil qu'on aura pour fermer le chéneau.
DSCF1449.JPG
; Notez mon splendide tonneau creux (seulement en haut, mais peint en noir dedans on ne le voit pas). Je l'ai creusé et j'ai affiné les bords avec une petite fraise et la mini perceuse. Un peu de vernis à tableau fait croire qu'il y a de l'eau dedans.

cette photo pour le trou horizontal censé donner dans une cave. C'est juste un morceau de papier canson noir collé derrière.
DSCF1450.JPG
La voilà à peu près finie. Je corrige toujours quelques détails quelques jours après quand je regarde les choses avec un oeil reposé.
DSCF1453.JPG
Nous allons passer à la maison du riche dans un premier temps, puis ce sera la ferme que je traiterai avec le petit appentis et les meules de foin puis nous finirons en beauté avec la dernière, la villa de la retraitée.

Je me pose pour ce soir, bonne soirée à toutes et tous.
denis
Donateurs
Donateurs
Messages : 1027
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 451 fois
A été remercié : 534 fois

Re: le village de dimanche illustre

Message par denis »

10 page 6 la maison du riche

Pourquoi l'appeler comme ça?
Eh bien, un toit à quatre pans donc plein de zinc, des chiens assis, pas de toilettes au fond du jardin, une vaste entrée, un salon d'été à l'extérieur, tout ceci n'est pas pour un pauvre qui ne saurait d'ailleurs qu'en faire.
Le travail est assez conséquent. Il y aura un étage à installer et aménager, des chéneaux tout autour du toit, une grosse citerne métallique de récupération de l'eau, la table et les chaises ainsi que la terrasse du salon d'été. Il y a aussi un curieux soupirail qui aurait mieux sa place en bas qu'au milieu d'un mur. J'ai décidé que c'était une entrée de four à pain ou pizza qui, soit était fonctionnel et tel le Tardis du docteur était plus grand dedans que dehors, soit ne l'était pas et devait être fermé par quelque chose. Je n'ai pas tranché, j'ai mis une porte de four au lieu d'une grille de soupirail et j'attendrai l'inspiration. Il y a aussi un auvent au dessus de la porte d'entrée et c'est sans doute tout. (j'ai oublié le seau, mais je sais faire)
Vous verrez également comment faire assez vite un escalier de meunier réaliste.
Le tout tiré à 80%
Il y a une nouvelle planche de textures en sol carrelé
sol carrelé 270.pdf
(4.29 Mio) Téléchargé 127 fois
qui nous resservira

Nous commençons par les pièces collées sur leur carton; à côté, la planche d'origine, en dessous le dessin des chaises, de la table et des pièces de l'auvent
DSCF1454.JPG
J'ai découpé trois vues de citerne pour les réunir en une bande torse qui va me servir à faire un splendide collage bord à bord comme on n'en tente que rarement. En passant, si pi fait 3.14 et si la circonférence d'un objet circulaire se calcule en multipliant son diamètre qui est la projection de l'objet sur une surface plane par pi, alors trois diamètres ne sont pas loin de la circonférence de l'objet et, avec les incertitudes du collage on est encore plus près de la vérité.J'ai donc tracé sans avoir à le faire le gabarit de la citerne. C'est très fort.



Le détail de la table et des chaises. Je ne connais même pas les dimensions, c'est taillé à l'instinct. Vous pouvez facilement les déduire ; les carrés de mon tapis de découpe font 1cm de côté.
DSCF1455.JPG
la table et les chaises pliées et les pièces de l'auvent découpées
DSCF1456.JPG
Et voici le collage bord à bord pour la citerne. Le carton est découpé, trempé dans l'eau et devient bien mou. On met un peu de plastique alimentaire autour du moyeu en carton (piquet de croquet de récupération) , on encolle abondamment le carton mou et mouillé, on le met sur son mandrin et on serre avec des élastiques ; alors on attend au moins une nuit
DSCF1457.JPG
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur denis pour son message :
Michel cerfvoliste
denis
Donateurs
Donateurs
Messages : 1027
Enregistré le : lun. janv. 01, 2007 9:10 pm
Localisation : isère
A remercié : 451 fois
A été remercié : 534 fois

Re: le village de dimanche illustre

Message par denis »

suite la maison du riche

Et voilà le résultat si vous n'avez pas oublié le plastique de protection
DSCF1458.JPG
J'ai une citerne pré cabossée quasi hyper réaliste.
DSCF1459.JPG
Et voici les murs d'où j'ai masqué les dessins dont je n'ai plus besoin puisque je vais tout construire en relief.
DSCF1460.JPG
Ce sera tout pour aujourd'hui, la suite plus tard;

bonne nuit à toutes et tous
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur denis pour son message :
Michel cerfvoliste
Répondre

Retourner vers « Architecture »