Page 1 sur 1

Kaleïdocycle didactique, le moteur 4 temps

Posté : mer. mai 30, 2007 3:17 pm
par Peuplier
Bonjour,

J'ai présenté le kaleïdocycle (ou isoaxis) dans ce sujet. En très résumé, il s'agit d'un anneau en trois dimensions composé de tétraèdres. Il peut tourner sur lui-même indéfiniment. J'ai proposé une création spéciale Saint-Valentin ici.

Actuellement, je cherche des applications, des idées à mettre en pratique, en particulier des idées didactiques. Je vous propose un kaleïdocycle pour expliquer le moteur à explosion à quatre temps. Il s'agit d'un modèle octogonal fermé où chaque face représente un ces temps du moteur à explosion (admission, compression, explosion, échapement).

Pour la réalisation, se référer au premier lien. La technique proposée généralement par les sites traitant de kaleïdocycles préconise de coller chaque tétraèdre l'un après l'autre. En fait, cette technique ne me satisfait pas car elle impose un collage sans appuis. Je vous propose une autre technique.

1) Marquer les plis (huit plis verticaux et 10 plis en diagonale), découper soigneusement.

2) Plier tous les plis dans les deux sens.

Former les tétraèdres un après l'autre en amenant le haut de la bande vers le bas (commencer par le côté opposé aux languettes de collage).

Image

3) Défaire tous les tétraèdres, encoller les pattes de collage et coller de manière à réaliser un anneau. Ainsi, on peut faire un bon collage des pattes de collage, bien à plat, avec une surface d'appui.

Image

4) Bien ajuster et bien faire sécher. Ensuite, plier vers l'intérieur de l'anneau les parties inférieures, d'abord les parties blanches, puis les images.

Image

5) Rabatre les parties hautes vers l'intérieur. On obtient ça :

Image

6) On arrive ainsi à remettre en contact les parties hautes et basses de l'aneau, comme on l'avait fait en préformant les tétraèdres.

7) Pour plus de stabilité, on peut coller ces deux parties ensembles. Mais il n'y aura pas de surface d'appui pour ajuster le collage.

Image

Si vous en êtes à la phase d'essai, vous pouvez faire tenir temporairement le kaleïdocycle avec quatre morceaux de ruban adhésif (deux sur les pattes de collage par dessous et par dessus).

Une fois terminé, le kaleïdocycle tourne vers l'intérieur (l'effet d'éclosion est plus joli) et vous voyez défiler devant les yeux ébahis de l'assistance les quatre temps du moteur à quatre temps. Attention, ça ne marche que sur un seul côté, sur l'autre le moteur est en pièces détachées...

Il ne vous reste plus qu'à vous entraîner à faire tourner le kaleïdocycle à 400 tours par minute, soit 800 tours moteur par minute, et vous serez au régime de ralenti d'un moteur quatre temps de voiture...

Posté : mer. mai 30, 2007 3:25 pm
par Peuplier
Si vous avez d'autres idées de choses cycliques qui se passent en quatre phases... en biologie, j'avais pensé à la division cellulaire, mais elle est classiquement décrite en cinq phases.

On peut aussi tout simplement faire entrer des photos de famille. Si quelqu'un est intéressé par le bidouillage qui permet de faire entrer une image dans un kaleïdocycle, je peux écrire un mini-topo à ce sujet.

Posté : mer. mai 30, 2007 6:05 pm
par antho2b
COMME CA ????

Posté : mer. mai 30, 2007 6:17 pm
par Peuplier
antho2b a écrit :COMME CA ????

Exactement comme ça. Merci.

À vos imprimantes, à vos marquages de plis, à vos cutters, scalpels et autres X-Acto. Ce pliage est très facile à réaliser (moins de 10 minutes), agréable à manipuler, et en plus il est didactique.

Et encore une fois, si vous avez des idées à "kaleïdocycler", je suis preneur.

Posté : mar. juin 12, 2007 11:55 pm
par Peuplier
Bon, je progresse... En fait, la superposition est possible dans un logiciel de dessin vectoriel, il suffit de jouer sur la disposition (en avant, en arrière).

J'ai donc mis à jour le fichier, il est maintenant disponible en un seul fichier.

Par ailleurs, j'ai supprimé quelques traits non indispensables et j'ai un peu amélioré l'image. Bref, c'est un peu mieux.

Si quelqu'un a des idées pour rendre l'objet un peu plus résistant au temps, sur quel matériau pourrait-on l'imprimer et comment procéder ?