Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Avatar du membre
Michel cerfvoliste
Donateurs
Donateurs
Messages : 9691
Enregistré le : sam. mai 05, 2007 9:43 am
Localisation : Chambon la Forêt - LOIRET
A remercié : 6129 fois
A été remercié : 2269 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Michel cerfvoliste » mer. déc. 26, 2018 8:01 pm

Merci Jan pour cette chouette vidéo !

Bonne suite et bonne soirée, Michel
En cours : Le Vaporetto de Bildrum
Quelques modèles de HY
Mon album : http://www.maquettes-papier.net/galerie ... ?cat=10339

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1377
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 245 fois
A été remercié : 1011 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » mer. déc. 26, 2018 11:55 pm

Merci Michel!

Trains blindés contre trains blindés!

A l'été 1920, la seule force blanche qui résiste encore en Russie est celle du général Wrangel qui tient la Crimée, mais ses jours sont comptés.
Image
L'Armée Rouge lance fin Octobre une puissante offensive à quatre contre un et la cavalerie rouge de Boudienny balaie les cosaques de Wrangel dont la seule issue est désormais la fuite par les ports de la Mer Noire.
En trois jours, il va réussir à évacuer 146 000 personnes dont 70 000 soldats, sur 126 bateaux. La flotte française de la Méditerranée soutient l'évacuation avec le cuirassé Waldeck-Rousseau.
Ce sauvetage est rendu possible par le sacrifice des trois trains blindés blancs "Ivan Kalita", "Officier" et "Dimitri Donskoi" qui depuis les voies ferrés des digues vont tenir à distance les assaillants avec leur puissante artillerie embarquée.
Image

Pour les neutraliser, les rouges lancent huit de leurs trains dans la bataille. Les monstres d'acier vont alors se canonner jusqu'à la fin. C'est le "Dimitri Donskoi" qui est détruit le premier le 27 Octobre. Les deux autres tiendront jusqu'au 3 Novembre.
Image

Il se dit que le cuirassé Waldeck Rousseau salua le croiseur russe Général Kornilov où se trouvait le chef blanc partant pour l'exil d'une salve d'honneur et que celui ci lui répondit.
Et que ce furent les derniers coups de canon de la guerre civile russe.

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1377
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 245 fois
A été remercié : 1011 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » jeu. déc. 27, 2018 2:25 pm

"Le diable est dans le détail" dit on.
Image

Image

Voici donc le moment de peaufiner quelques détails.
Si vous avez visionné le petit film dans le post précédent, vous avez pu remarqué que l'un des wagons plats du "legiovlak" était chargé d'une cuisine roulante. Voici un humble et sympathique complément à faire figurer dans ma reconstitution. Et rien de tel qu'une bonne soupe chaude pour soigner le moral de ses troupes!
Montage en scratch au 1:220 à base de papier , carton, et reste de photo découpe.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Et la vrai:
Image
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Jan Kytop pour son message :
Michel cerfvoliste

Avatar du membre
CRIQUET
Donateurs
Donateurs
Messages : 461
Enregistré le : sam. févr. 27, 2016 8:17 am
Localisation : Saint Papoul Aude
A remercié : 206 fois
A été remercié : 230 fois
Contact :

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par CRIQUET » jeu. déc. 27, 2018 3:00 pm

Très bien, mais tu ne peux pas en rester là. Dans la vue de profil, il y a autre chose avec la cuisine roulante sur le plateau du wagon? Table et bancs ou tabourets? Ils ne vont quand même pas déguster ta soupe debout?

Amicalement
Semper Altus Serate Fessus
http://criquet11.eklablog.fr et www.criquetaero.fr

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1377
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 245 fois
A été remercié : 1011 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » jeu. déc. 27, 2018 6:31 pm

Merci pour ta remarque.
Effectivement, il s'agit d'une table et de chaises.
Cependant , je pense qu'ils sont là surtout pour les visiteurs actuels et puis, on ne les voit pas quand le train roule. Aussi, je crois que je vais m'abstenir pour ce détail.

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1377
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 245 fois
A été remercié : 1011 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » ven. déc. 28, 2018 10:58 am

Autre détail supplémentaire: le train "Orlik" arbore maintenant son drapeau. C'est le fascicule Osprey sur la légion tchèque qui fournit ce détail. Il s'agit soit du drapeau personnel du train, soit de la bannière du 4ème régiment auquel le train était rattaché. Je n'ai pas trouvé de précision à ce sujet.

Image

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1377
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 245 fois
A été remercié : 1011 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » ven. déc. 28, 2018 7:32 pm

Autre petit détail à régler.
L'auto blindée Austin de la reconstitution actuelle est d'un vert pâle très différent de mon premier montage.
Je l'ai donc refaite en changeant la couleur. Mais je ne vais pas jeter l'autre pour autant!

Image

Image

Image
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Jan Kytop pour son message :
Michel cerfvoliste

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1377
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 245 fois
A été remercié : 1011 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » sam. déc. 29, 2018 4:07 pm

Suite de la narration de Gustav Becvar, de la Légion Tchèque à Irkoutsk:
"La contre attaque foudroyante menée par Sergueï Wojciechowsk, lieutenant de Koltchak, sur la ville d'Irkoutsk pour libérer l'amiral produisit l'effet inverse puisque les bolcheviques , pris de panique, jugèrent plus prudent de s'en débarrasser en le fusillant avec son premier ministre au matin du 7 Février 1920.
La chose faite, ils évacuèrent la ville par tous les moyens possibles et dans un chaos indescriptible. Pris sous le feu des blancs, plusieurs de leurs trains furent endommagés et abandonnés sur place.
Comme nous étions toujours en manque chronique de wagons et de locomotives pour achever notre retour vers l'Est, le capitaine Krasa me chargea d'aller inspecter le matériel ferroviaire laissé sur place par la fuite des rouges et de récupérer ce qui pouvait l’être. La quête fut d'abord décevante car, en raison de la violence des combats, il ne restait plus que des épaves irrécupérables. Cependant, au détour d'une voie de garage, je trouvai finalement un wagon de marchandises intact aux portes condamnées par de lourds cadenas.
Image

Image

Il fallut plusieurs minutes d'effort pour réussir à débloquer la porte du wagon et en vérifier la cargaison. Il était plein du sol au plafond de lourdes caisses de bois.
Image

Nous sortîmes alors avec difficultés, car elle était fort lourde, la caisse la plus proche pour en inspecter le contenu.
Image

Elle était remplie à ras bord de pièces et de lingots d'or. Un rapide examen des autres caisses nous montra que leur contenu était identique.
Image

Image

Dans leur précipitation, les bolcheviques avait oublié l'un des huit wagons bourré de l'or de la Russie, convoyé jusqu'à Irkoutsk par l'amiral Koltchak.
Je fis immédiatement refermer le wagon et je le fis déplacer dans notre zone de contrôle où je le laissais sous bonne garde. Puis je partis en référer immédiatement à mon supérieur.
Une réunion extraordinaire de l'état major de la Légion se tint dans la soirée et il fut alors décider d'exfiltrer le wagon et son contenu vers notre nouvelle patrie qui en avait bien besoin pour son développement. Le wagon fut donc rattaché à notre premier train en partance pour Vladivostok et envoyé là bas sous une bonne mais discrète escorte.
Nous jurâmes tous de garder le secret sur cette affaire et c'est pour cela que ce chapitre ne figure pas dans mon livre de souvenirs.

Ndt: et pour cause, puisque ce chapitre est une pure invention... Mais jusqu'à quel point?
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Jan Kytop pour son message :
Michel cerfvoliste

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1377
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 245 fois
A été remercié : 1011 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » sam. déc. 29, 2018 8:08 pm

Ce lien va vous mener à une vidéo qui, je l'avoue, n'est pas terrible, visuellement parlant.
Mais je tenais à vous prouver que mes maquettes n'étaient pas de simples modèles statiques mais de vrais trains miniatures pouvant rouler.
La locomotive utilisée pour cette première vidéo, montrant un train de transport de la légion tchèque est la référence Märklin 88982, une G8 prussienne qui est cohérente pour l'époque, assez puissante pour remorquer ce train et que j'avais en stock.J'ai juste rajouté le slogan "Svoboda", liberté en tchèque sur le tender.
https://www.youtube.com/watch?v=ZSj22Rf ... e=youtu.be

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1377
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 245 fois
A été remercié : 1011 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » dim. déc. 30, 2018 12:17 pm

Pour commencer la journée, une vidéo un peu meilleure de mon train en mouvement. Plus nette et moins rapide.
https://www.youtube.com/watch?v=z9pBgis ... e=youtu.be
Notez la configuration typique avec le wagon de protection devant suivi du wagon blindé et de son canon tirant vers l'avant puis seulement la locomotive.
Notez aussi que le plat transportant l'avion est en queue de convoi pour éviter aux escarbilles de la vapeur de bruler la toile. Un wagon plat avec une auto blindée prête à tirer assure la protection arrière.

Avatar du membre
Pat_Craft
Papier Photo
Papier Photo
Messages : 1689
Enregistré le : mer. mai 20, 2009 3:17 pm
A remercié : 363 fois
A été remercié : 186 fois
Contact :

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Pat_Craft » dim. déc. 30, 2018 12:23 pm

Fascinant... tout petit et en papier ! Il faut le voir pour le croire possible... Respect !!

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1377
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 245 fois
A été remercié : 1011 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » dim. déc. 30, 2018 3:29 pm

Merci Pat_Craft!

Quelques précisions maquettistes sur le huitième wagon, chargé de l'or russe.
C'est l'exception qui confirme la règle car ce wagon n'est pas en papier. J'avais besoin d'un wagon avec des portes réellement coulissantes et j'ai donc choisi le petit fourgon vert bien connu de Märklin. J'ai découpé le toit ce qui m'a permis d'installer les caisses à l'intérieur et de modifier la silhouette pour le rendre plus passe-partout. Il a alors reçu un toit papier puis il a été peint et vieilli pur s'intégrer dans la rame avec ses collègues papier.
Cerise sur le gâteau, c'est de l'or véritable qui remplit la caisse amovible du wagon! La légende méritait bien cela!

Image

Image

Image

A propos de légendes sur l'or de Koltchak, je viens de lire le témoignage du docteur George Montandon qui était représentant de la Croix Rouge Internationale en Sibérie de 1919 à1921, un boulot pas facile et dangereux. A partir du 2 Septembre 1919, il doit rejoindre Vladivostok en train à partir d'Irkoutsk dans le cadre de sa mission et voici ce qu'il dit:
"Nous nous trouvions dans un train spécial conduisant à Vladivostok le général Lébédev ainsi qu'une charge particulière dans un wagon minutieusement gardé et contrôlé nuit et jour. C'était, prétendit on plus tard, une partie de l'or de Koltchak qui gagnait une retraite plus sûre."
Le train est protégé par un train blindé qui ouvre la voie, ce qui ne va pas empêcher une attaque de brigands mongols qui vont d'ailleurs se tromper de cible!
Vu la date, ce récit accrédite la thèse selon laquelle une partie de l'or avait été mis à l'abri au japon avant les funestes événements de la fin de l'année 19.
Modifié en dernier par Jan Kytop le dim. déc. 30, 2018 10:09 pm, modifié 1 fois.
Ces utilisateurs ont remercié l’auteur Jan Kytop pour son message :
Michel cerfvoliste

Avatar du membre
Michel cerfvoliste
Donateurs
Donateurs
Messages : 9691
Enregistré le : sam. mai 05, 2007 9:43 am
Localisation : Chambon la Forêt - LOIRET
A remercié : 6129 fois
A été remercié : 2269 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Michel cerfvoliste » dim. déc. 30, 2018 5:00 pm

Il est superbe ton train en mouvement !

Y-aura-t'il un diorama complémentaire ?

Bravo et bon dimanche, Michel
En cours : Le Vaporetto de Bildrum
Quelques modèles de HY
Mon album : http://www.maquettes-papier.net/galerie ... ?cat=10339

Avatar du membre
Jan Kytop
Donateurs
Donateurs
Messages : 1377
Enregistré le : sam. mars 15, 2008 3:11 pm
Localisation : Aix en provence
A remercié : 245 fois
A été remercié : 1011 fois

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par Jan Kytop » dim. déc. 30, 2018 7:54 pm

Merci Michel.
Non, pas de diorama prévu. Juste quelques photos d'ensemble pour terminer.
Bonne soirée.
Jean -Christophe.

Avatar du membre
CRIQUET
Donateurs
Donateurs
Messages : 461
Enregistré le : sam. févr. 27, 2016 8:17 am
Localisation : Saint Papoul Aude
A remercié : 206 fois
A été remercié : 230 fois
Contact :

Re: Train blindé tchèque en Russie "Orlik", 1919, 1/220

Message par CRIQUET » dim. déc. 30, 2018 9:34 pm

Bravo.
Une page d'histoire rendue particulièrement vivante pas tes créations qui l'accompagnent. On en redemande.

Amicalement et Bonne Année.
Semper Altus Serate Fessus
http://criquet11.eklablog.fr et www.criquetaero.fr

Répondre

Retourner vers « Trains »